Walkonwater - Catherine De Ryck's Art Blog

09 octobre 2016

Etude : Fou de Bassan / Study: Northern Gannet

DeRyck_Canada1602-Fou_de_Ba

Voici quelques études consacrées aux Fous de Bassan. Lors de notre randonnée sur l'Ile Bonaventure, dans la Péninsule gaspésienne, nous avons emprunté le "Sentier des Colonies" pour rejoindre la plus importante colonie de Fous de Bassan présente en Amérique du Nord. La zone est balisée et interdite au public mais je me trouvais néanmoins à deux ou trois mètres de ces oiseaux et j'ai pu les observer de près. J'ai appris que les Fous de Bassan possèdent une espérance de vie allant de 20 à 40 ans et que chaque individu retrouve son propre nid à chaque saison, ceci durant toute son existence. Il en résulte que ces oiseaux se sont habitués à la présence de l'homme et qu'ils ne lui prêtent aucune attention. Des crevasses aux plus hauts sommets, les falaises accueillent plusieurs milliers de Fous de Bassan dont les chants et les cris offrent un concert à nul autre pareil.

Le Fou de Bassan, dont l'envergure peut atteindre plus de deux mètres, est le plus grand oiseau marin de l'Atlantique Nord. Il vole à une vitesse comprise entre 55 et 65 km/h. Son plongeon en mer est très impressionant : lorsqu'il a repéré sa proie, le Fou de Bassan plonge d'une hauteur de 10 à 40 mètres. Il plonge comme une flèche, le corps tendu et droit, et il replie ses ailes dans le milieu du dos avant d'atteindre l'eau à une vitesse de 100 km/h. Le Fou de Bassan peut plonger jusqu'à 22 mètres de profondeur, il utilise alors ses ailes et ses pattes pour nager plus profond à la poursuite de petits poissons.

DeRyck_Canada1603-Fou_de_Ba

Here are a few more sketches of Northern Gannets. While hiking in Bonaventure Island, in the Gaspé Peninsula, we took the "Sentier des Colonies" to reach the largest gannet colony in North America. The gannets area is restricted to the public but that was no problem as I stood approximately 2 or 3 metres from the birds. I learned that gannets live from 20 to 40 years and that each bird returns to its own particular nest site for its entire life. These birds have become habituated to humans and pay no attention to them. The bare cliff tops of the island are the home of thousands upon thousands of birds whose calls and screams offer a unique concerto.

As you may know, the Northern Gannet is the largest seabird in the North Atlantic, with a wingspan of up to 2 metres (6.6 ft). It can attain velocities of between 55 and 65 km/h (34 and 40 mph). The way this seabird plunges is by far the most impressive that I have ever seen. Indeed, when it locates its prey in the water, the Northern Gannet can dive from various heights up to 10-40 meters (33-130 feet). The bird dives like an arrow, with its body straight and rigid, and it thrusts its wings straight out over back, touching in the middle, just before entering the water at a speed of up to 100 km/h (62 mph). The Northern Gannet can dive as deep as 22 meters (72 feet) and it uses its wings and feet to swim deeper in pursuit of small fishs.


06 octobre 2016

L'Est canadien / Eastern Canada

DeRyck_Canada1602Couleurs du Québec, survol du Parc National de la Mauricie en hydravion, septembre 2016.

Suite à mon dernier billet concernant notre voyage au Canada et notre visite de l'Ile Bonaventure, plusieurs lecteurs m'ont demandé de retracer l'itinéraire parcouru sur une carte. En ce début d'automne, nous avons atterri à Toronto et nous avons visité l'Ontario avant de prendre la route vers Montréal et Québec. Après avoir exploré ces villes, nous sommes partis à la découverte des trésors cachés de Dame Nature et des paysages à couper le souffle de la Gaspésie, de la Sagamie et de la Mauricie. Nous avons choisi ces régions pour la beauté de leurs paysages, forêts, lacs et rivières, massifs montagneux et falaises, réserves naturelles et parcs nationaux, ainsi que pour les couleurs particulières de la flore qui peuvent être spécifiquement observées en cette saison.

J'ai répertorié les lieux que nous avons visités en croquant quelques paysages, animaux, silhouettes, éléments d'architecture, personnages... et en les annotant. Cette carte vous permettra de mieux les localiser.

Canada2016-Route

After my latest post regarding our trip in Canada and the Bonaventure Island, some of my regular readers asked me to trace our travel itinerary on a map. This autmun, we landed in Toronto and we visited Ontario before driving to Montreal and Quebec. After having explored these cities, we discovered Dame Nature's natural beauties and breathtaking landscapes of Gaspesie, Saguenay and Mauricie. We chose these regions for their beautiful scenery, forests, lakes and rivers, mountainous massifs and cliffs, nature reserves, national parks and for the colours of the flora than can be observed in this particular season.

I kept some records of the places we visited by drawing landscapes, animals, silhouettes, people, architecture... and adding a few notes. This map will help you to locate each of them.

Posté par Catherine DR à 22:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

03 octobre 2016

Ile Bonaventure Island, Canada

Au cours d'un récent voyage au Canada, nous avons visité les provinces de l'Ontario et du Québec. J'ai réalisé quelques dessins ici et là que je partage avec vous, sans ordre précis. J'ai utilisé les crayons Luminance 6901 de Caran d'Ache et les crayons Illuminateur et Mélangeur de Derwent.

Au large de la péninsule gaspésienne, nous avons pris le bateau vers l'Ile Bonaventure, en longeant le Rocher Percé. Une fois débarqués et au terme d'une courte randonnée de 5 km à travers les sentiers forestiers de l'île, nous avons admiré le spectacle offert par la plus importante colonie de Fous de Bassan au monde, nichée sur les falaises situées à l'est de l'île.

DeRyck_Canada1601-Bonaventure-Fou_de_BassanWEB

During our last trip in Canada, we visited the provinces of Ontario and Quebec. I made some drawings there and I wish to share them with you, in no particular order. I used Caran D'Ache Luminance 6901 coloured pencils and Derwent Blender and Burnisher.

One of the most beautiful steps of our itinerary was Bonaventure Island and the Percé Rock. Bonaventure Island is located 3,5 kilometres (2,2 miles) of the village of Percé, in the southern coast of Quebec's Gaspé Peninsula. Grouped with the Percé Rock, located 5 kilometres (3,1 miles) north, the island constitutes the Bonaventure Island and Percé Rock National Park, one of the largest and most accessible bird sanctuaries in the world.

Bonaventure Island is home to the world's largest colony of Northern Gannets. These seabrids have a bright white plumage, the colour of their head and neck is brushed in a delicate pale yellow. They have light-blue eyes, surrounded by bare, black skin, which gives the birds their characteristic facial expression.

28 juin 2016

Le voyage illustré / The illustrated journey

Je ne voyage jamais sans carnet de croquis. Mieux qu'une photographie, le croquis me permet de créer un lien profond avec chaque lieu où je m'arrête. Chaque dessin ou croquis aquarellé conte une histoire : il grave les souvenirs, couleurs et ambiances dans mon esprit. Il constitue en quelque sorte un répertoire des paysages, scènes de vie, personnes, de la flore, faune, de l'histoire et de la culture locales rencontrés au cours d'un voyage. Lorsqu'il dessine, l'artiste est entouré d'éléments extérieurs qui influencent plus ou moins directement son travail : conditions météorologiques, sons, arômes, ... Dès lors, le carnet de voyage l'encourage à faire usage de tous ses sens, il implique le "vivre ici et maintenant".

Tenir un carnet de croquis favorise également la découverte. Cela permet de contempler l'invisible ou, en d'autres termes, de comprendre son sujet et de se concentrer sur des détails auxquels on ne prêterait peut-être pas attention de prime-abord. L'artiste peut alors réaliser des études détaillées de sujets inhabituels, situés parfois aux antipodes de sa zone de confort, et expérimenter de nouvelles approches par la forme, la couleur, les valeurs et la texture.

Enfin, dessiner ou peindre sur le motif favorise les rencontres avec la population locale car cela encourage souvent les uns et les autres à s'approcher, découvrir les esquisses en cours et entammer la conversation.

De retour à l'atelier, certains croquis seront réutilisés ou retravaillés pour donner naissance à un tableau plus abouti. Le carnet de voyage devient alors un ensemble de visuels de référence composé d'inspirations, d'informations et d'idées. Je complète généralement mes dessins par des annotations telles que dates et heures, observations du ciel, descriptions de paysages, de personnes ou d'objets, routes parcourues, couleurs, contrastes, textures, ...

Article complémentaire : Matériel - Peindre sur le motif.

DeRyck_GeorgesDragonGeorges's Dragon. Crayon de couleur et graphite sur papier / Coloured pencil and graphite on paper. 2007.

I never travel without a sketchbook. Better than any photograph, a sketch creates an emotional bond with every place that I visit. Each new drawing or quick watercolour sketch tells a story: it fixes memories, colours and atmosphere in my mind. It is a record of the scenery, people, flora, fauna, local history and culture encountered while traveling.  Because the atmospherical conditions, the sounds, the aroma's are part of your drawing, the travel journal encourages you to make use of all your senses. It means "living here and now".

The sketchbook is also a tool for discovery. It helps to look at the unseen or, in other words, to understand a subject and to focus on unnoticed details. It enables the artist to create in-depth studies of unusual subjects, far from his comfort zone, and to experiment with shapes, colours, values and textures.

Finally, sketching opens doors and creates connections with people, as it encourages people to approach you, look at your work and have a little chat.

Back at home, I eventually decide to re-use or -work some sketches to paint. Then, the journal becomes a visual database for inspiration, information and ideas. It is often completed with personal notes like dates and times, weather observations, scenery descriptions, roads traveled, colours, contrasts, textures ...

Complementary blog post: Material - Painting on location.

De_Ryck_Wall_studyWall Study. Technique mixte sur papier / Mixed media on paper. 2013.

Posté par Catherine DR à 12:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

21 juin 2016

River Etive, Ecosse / Scotland

La Rivière Etive (en Gaélique écossais : Abhainn Èite) est située dans la vallée du même nom, le Glen Etive, au coeur des Highlands (région de l'Argyll). La rivière prend sa source sur les sommets de Rannoch Moor et ses affluents se rejoignent à la pointe de la montagne de Glen Coe. Elle façonne la vallée verdoyante sur 18km, jusqu'au Loch Etive qui se jette à son tour dans la mer. Au fil de son parcours, la rivière s'enrichit des eaux pluviales et s'écoule, tantôt en se reposant paisiblement dans son lit, tantôt en s'écrasant avec force et fracas contre les parois rocheuses abruptes qui la bordent ou qui jalonnent son chemin. La Rivière Etive est d'ailleurs très populaire auprès des amateurs de kayak en eaux vives et sa descente est considérée comme l'une des meilleures d'Ecosse, avec sa succession de rapides à eaux blanches, de chutes et de dénivelés.

Je me suis rendue sur place il y a trois ans. Malheureusement, le temps écossais, capricieux ce jour-là, ne m'a pas permis de travailler sur le motif : "it never rains but it pours", comme les gens disent ici. Je tiens donc à remercier mon ami écossais Andy MacDougall qui m'a fourni quelques visuels de référence afin que je puisse terminer cette aquarelle. Andy est un photographe talentueux qui capture l'atmosphère de la campagne et des villes écossaises. A travers ses clichés, il partage ses sentiments, l'émotion qu'il ressent à vivre dans ce magnifique pays dont il est si fier.  Son travail a été salué lors de nombreuses compétitions de photographie et son site Internet vaut définitivement le coup d'oeil !

De_Ryck-River_Etive-watercoRiver Etive. Aquarelle / Watercolour, 25 x 35 cm. 2016.

The River Etive (Scottish Gaelic: Abhainn Èite) is located in Glen Etive, in the heart of the Highlands (area of Argyll). The river rises on the peaks surrounding Rannoch Moor, with several tributary streams coming together at the head of the Glen Coe Mountain. It flows for about 18 km, dividing the glen in two green parts and offering a beautiful scenery. Rainwaters bring the river's level up and it flows - sometimes resting peacefully in its bed, sometimes splashing with force against the rocks that are on its way - before reaching the sea loch, Loch Etive. The River Etive is also one of the most popular and challenging white water kayaking runs for the afficinados. Indeed, it provides a multitude of white rapids with a variety of falls and pool drops and it is considered as one of the best water runs in Scotland.

I visited this place three years ago but, unfortunately, I wasn't able to paint on location. On that day, the Scottish weather didn't allow it: "it never rains but it pours", as people say here. I wish to thank my Scottish friend Andy MacDougall who helped me with the reference materials I needed to complete this painting. Andy is a talented photographer who captures the mood of the Scottish countryside and towns in an attempt to convey his personal feelings about living in this beautiful country that he is so proud of. He is the winner of several photography competitions and his website is definitely worth a look!

Posté par Catherine DR à 21:28 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,