Ce film est une véritable mine d'or de couleurs, la symbolique des nuances est réellement présente, montrant les personnages dans l'obscurité, au sens propre comme au figuré, pour les amener vers la lumière, au moment où ils ont enfin compris le sens de leur existence ...

The_Fountain_European_Poster

J'avais lu des critiques plus déroutantes les unes que les autres, certaines très positives, d'autres totalement négatives. Pour celles-ci, il était souvent écrit que le film n'avait pas de sens réel, qu'il n'était qu'une succession d'images et que les acteurs se demandaient ce qu'ils faisaient là. Pire, que l'énorme budget des effets spéciaux avait été gaspillé pour des scènes mal filmées, style visuels des années '80!
Je crois juste qu'ils ne se sont pas vraiment renseignés sur ce fim AVANT !

Alors, si vous le permettez, je vais juste remettre les pendules bien à l'heure ...

En 1999, après avoir vu "Matrix", Aronofsky s'est interrogé quant à la manière de réinventer les films de science-fiction. Avec son ami de l'université, Ari Handel, il a commencé à réfléchir à un nouveau projet. En avril 2001, des négociations ont été conclues avec Warner Bros. Brad Pitt devait y tenir le rôle titre. En juin 2001, Cate Blanchett rejoignait le casting pour interpréter le personnage d'Izzi. La production devait débuter en 2002.
Aronofsky a voulu dépasser les films de science-fiction classiques, conduits par la technologie et la science. Le réalisateur a voyagé à travers l'Amérique Centrale et a visité différents sites pouvant lui servir d'inspiration. Souhaitant conserver le mystère autour de son film, Aronofsky l'avait d'abord intitulé "The Last Man" , il n'en a dévoilé le véritable titre qu'en octobre 2002.
Du jour au lendemain, Pitt a abandonné son rôle afin de jouer dans "Troie". Cate Blanchett a, elle aussi, décliné le rôle d'Izzi. Warner Bros. a alors annoncé que la production de "The Fountain" s'arrêtait là.
En février 2004, Warner Bros. ressuscite le projet d'Aronofsky et ce dernier part à la rencontre de Hugh Jackman, à qui il propose le premier rôle. Le budget initial de 90 millions de $ est passé à 30.

Difficile dans ce cas de disposer d'un énorme budget pour les effets spéciaux! Aronofsky voulait minimaliser le recours à l'infographie, privilégiant croquis et peinture numérique. Les scènes de combat des conquistadors ont eu lieu dans des décors constitués de toutes pièces mais pour lesquels le réalisateur s'était bien renseigné au cours de ses voyages.
Pas (ou peu) d'effets hypernumérisés pour le film donc, mais une rencontre avec Peter Parks (qui a réalisé les effets des premiers "Superman"), un spécialiste de la macrophotographie. La nébuleuse a été filmée à partir d'une succession de photos prises lorsque l'on a mis en contact de l'eau et diverses levures. Les réactions chimiques sont en effet très proches de l'aspect d'une nébuleuse. Qui aurait parié que l'infiniment petit servirait si bien l'infiniment grand!

Tous les effets spéciaux : les écorces avalées par Hugh Jackman, l'explosion de fleurs hors de son corps, ... ont été réalisés par des mécanismes et non pas par un quelconque logiciel informatique.

Quand on sait cela, on ne dit que "Chapeau bas" !

Quant aux acteurs, il faut savoir que Rachel Weisz est la compagne d'Aronofsky et qui l'a vue jouer dans "The Constant Gardener" ne s'étonne pas de son indiscutable talent! Jackman est une révélation, Wolverine a troqué ses griffes contre quelques crises de larmes et une sensibilité à fleur de peau, Dieu que ça lui va bien!

VOIR LA BANDE-ANNONCE & D'AUTRES EXTRAITS DE "THE FOUNTAIN"

Cela faisait des mois que j'attendais la sortie de ce film!!! J'ai à peu près tout lu à son sujet : articles, interviews, effets spéciaux, même le scénario original en anglais!!!
Et écouté la B.O. qui est transcendentale !