"La Lumière de l'Eau" est le titre d'un ouvrage d'Ewa Karpinska, talentueuse aquarelliste dont les oeuvres m'ont donné envie d'adopter cette technique artistique.

L'aquarelle est souvent considérée comme une esquisse en couleurs, préparatoire à l'élaboration d'une oeuvre dans une technique majeure telle que l'huile, par exemple. De nombreux artistes l'utilisent encore en ce sens aujourd'hui, ou pour l'illustration, ou pour la réalisation de carnets de voyages, comme le faisait, en son temps, Eugène Delacroix. Bien que de nombreux salons d'aquarelle aient vu le jour, notamment celui de Namur, en Belgique, cette technique ne possède toujours pas le statut qu'elle mérite, celui d'oeuvre artistique à part entière. Un véritable paradoxe car c'est l'un des modes d'expression les plus utilisés au monde.

Mais, heureusement, il existe des aquarellistes reconnus, tels Ewa Karpinska, Xavier Swolfs, Jean-Claude Chaillou, Jean-Louis Morelle, ... qui redorent le blason de celle que l'on appelle communément la "peinture à l'eau".

L'aquarelle est pourtant bien plus que cela, c'est un travail de tolérance et de maîtrise. L'eau se dépose, s'infiltre, les pigments se diffusent, se mêlent et s'entrecroisent ... Pas de rapport de force, aucun droit à l'erreur mais beaucoup de préparation et de rapidité dans les gestes. Les effets obtenus ne sont pas toujours semblables à ceux escomptés mais réservent parfois d'excellentes surprises.

L'aquarelle est Art. A part entière.