Le domaine de Stourhead s'étend sur une surface de 11 km2 et se situe à proximité du fleuve de Stour, dans le comté du Wiltshire, en Angleterre. Il comprend, outre le village de Stourton ainsi que ses champs et forêts, un manoir et de magnifiques jardins.

Stourhead_House__avant

La famille Stourton a vécu dans la première demeure du domaine durant près de 700 ans avant de revendre ce dernier en 1717 à la famille Hoare, propriétaire de l'unique banque indépendante et privée d'Angleterre qui a survécu jusqu'à nos jours. Sur ordre des nouveaux acquéreurs, le manoir a alors été rasé puis totalement reconçu, dans un style totalement novateur, par Colen Capmbell et reconstruit par Nathaniel Ireson, entre 1720 et 1724. En 1901, la maison a été ravagée par un incendie mais les collections de livres et d'art accumulées par la famille Hoare ont, fort heureusement, pu être sauvées. La demeure actuelle a été reconstruite dans un style proche de celle qui fut détruite. Le domaine a été confié au National Trust en 1946.

Vestiges des siècles passés, les magnifiques intérieurs, qu'il est possible de visiter, nous font écarquiller les yeux face à une bibliothèque hors-norme de style Régent, une impressionnante collection d'oeuvres d'art et de mobilier réalisé par Chippendale The Younger. La salle de musique vaut également le détour.

Stourhead_House__arri_re

Les jardins, véritables exemples du style paysagiste anglais du 18è siècle, furent dessinés par Henry Hoare II et élaborés entre 1741 et 1780. Ils ont été conçus dans l'intention de témoigner de l'éducation et de la fortune familiale. Différents temples classiques, dont le Panthéon et le Temple de Flore, sont situés autour du lac central à partir duquel on peut admirer une multitude de panoramas, plus splendides les uns que les autres. Différents sentiers bordés d'arbres centenaires et de végétation exotique conduisent aux temples ou à la grotte du domaine. Le Temple d'Apollon est un point de vue idéal sur les cascades, plans d'eau et rhododendrons situés en aval.

Stourhead_jardins_1

 La King Alfred's Tower, construite en 1772 par Henry Flitcroft est assez curieuse, dans son habit de briques rouges, et mesure environ 50 mètres. De son sommet, elle offre une vue imprenable sur le domaine.

Ces jardins ont inspiré bon nombre d'artistes et sont apparus comme élément de décor dans de nombreux films, le dernier en date étant l'adaptation au cinéma de "Pride & Prejudice" (Orgueil & Préjugés, roman de Jane Austen) en 2005.

Stourhead_jardins_2

Photos : walkonwater.canalblog.com, Stourhead House & Gardens, jardins & intérieurs, juin 2005.