Rembrandt

Rembrandt, Self Portrait (detail) / Autoportrait (détail). 1659. Oil on canvas.

Dutch painter Rembrandt's masterpiece, "The Company of Frans Banning Cocq and Willem van Ruytenburch", is the most famous work shown on exhibit in the Rijksmuseum (Amsterdam, Netherlands). Its common name, "The Night Watch", is based uppon a misapprehension. Indeed, the original canvas had become so darkened by dirt and layers of varnish that  it gave the incorrect impression that the painting depicted a night scene. "The Night Watch" was fully restored in 1947 and it was then discovered that the painting represented a company stepping from a gloomy courtyard into the blinding sunlight.

Rembrandt's use of chiaroscuro heightens the sense of movement and leads the eye to the three most important characters among the company : Captain Frans Banning Cocq and Willem van Ruytenburch (both in the centre) and a young girl wearing a yellow dress. The girl carries with her the main symbols of the Arquebusiers (the other name for the militiamen) : the claws of a dead chicken (which also symbolises the defeated adversary) on her belt represent the Arquebusiers, the pistol behind the chicken stands for clover and she's also holding the militia goblet. The yellow of her dress is often associated with victory.

"The Night Watch" also lies at the centre of a persistent myth : "Rembrandt's decline in popularity was due to a negative public reception of the painting". This misconception has no reasonable origin. Rembrandt's failure was, in fact, due to a change of Dutch tastes in art. During the 1640's, Dutch patrons began to prefer bright colours, elegant and graceful manners. To them, Rembrandt's seemed to be a monotonous colorist who invariably worked with a limited palette. But, as the centuries went by, not only "The Night Watch" but many other of his paintings have been restored and are an undeniable proof of Rembrandt's genius as a colorist. 

Rembrandt__Night_Watch

Rembrandt Harmenszoon van Rijn. "The Company of Frans Banning Cocq and Willem van Ruytenburch", known as "The Night Watch". 1642. Oil on canvas. 363 x 437 cm. Rijksmuseum, Amsterdam (Netherlands).

Le chef d'oeuvre le plus célèbre de l'artiste néerlandais Rembrandt, "La Compagnie de Frans Banning Cocq et Willem van Ruytenburch", est également la plus populaire des oeuvres exposées au Rijksmuseum d'Amsterdam (Pays-Bas). Son appellation la plus commune, "La Ronde de Nuit", provient d'une erreur d'interprétation. En effet, la toile originale était devenue si sombre suite à l'accumulation de poussière et aux couches successives de vernis, qu'elle donnait une fausse impression de scène nocturne. "La Ronde de Nuit" fut complètement restaurée en 1947 et il s'avéra alors que le tableau représentait une compagnie de mousquetaires sortant d'une cour intérieure sombre donnant sur une place innondée par l'aveuglante lumière du jour.

L'usage du clair-obscur fait par Rembrandt renforce l'impression de mouvement et dirige l'oeil vers les trois personnages les plus importants au sein de la foule : le Capitaine Frans Banning Cocq et Willem van Ruytenburch (tous deux au centre) ainsi qu'une jeune fille vêtue d'une robe jaune. La jeune fille porte les principaux symboles des Arquebusiers (l'autre nom identifiant les hommes de la milice qui se battaient, à l'époque, avec une arquebuse) : les griffes du poulet mort (lequel symbolise aussi l'adversaire vaincu) attaché à sa ceinture représente les Arquebusiers, le pistolet à moitié dissimulé par le poulet représente une arquebuse et l'enfant tient également en main la coupe de la milice. Le jaune de sa robe est également synonyme de victoire.

"La Ronde de Nuit" se trouve également au centre d'un mythe persistant lié à l'artiste : "Le déclin de la popularité de Rembrandt serait due à un accueil négatif du tableau par le public". Cette hypothèse est totalement infondée. La chute de Rembrandt est, en réalité, la conséquence d'un changement de goûts et de critères d'appréciation dans l'art néerlandais. Durant les années 1640, les mécènes hollandais commencèrent à préférer les couleurs vives, les manières gracieuses et élégantes. Ils percevaient Rembrandt comme un coloriste monotone qui travaillait invariablement avec une palette limitée de couleurs. Mais, au fil des siècles, "La Ronde de Nuit" et bien d'autres de ses oeuvres ont été restaurées et témoignent indéniablement du génie de Rembrandt en tant que coloriste.