Les couleurs aquarelle sont faites de pigment(s) en suspension dans une solution soluble à l'eau. La peinture aquarelle courante est fabriquée à partir de 3 ingrédients principaux :

1. un ou plusieurs pigments,

2. une "pâte" qui contient :

·         un liant, lequel représente environ 65% de la pâte. Cette substance maintient le pigment en suspension et le fixe à la surface à peindre. A l’origine (du 16è au 18è siècle), les liants pour aquarelle étaient des sucres et/ou des colles, mais, depuis le 19è siècle, on leur préfère la gomme arabique naturelle ou, pour quelques marques, un glycol synthétique.

·         plusieurs adjuvants = substances qui modifient la viscosité, la durabilité ou la couleur du mélange pigment/pâte. Parmi ces additifs, l’artiste trouve de la glycérine (un assouplissant qui améliore la souplesse de la peinture et retarde le séchage), du miel ou du sirop de maïs (ces humectants sont hygroscopiques, ils aident la peinture à conserver son taux d’humidité), de la dextrine (utilisée pour épaissir et/ou lisser la peinture et donner une consistance homogène à tous les ingrédients de la “recette”) et d’autres agents (dispersants et fongicides).

·         un illuminateur, une substance très réfléchissante qui ajuste ou augmente la luminosité ou le chroma de la couleur finale.

3. et de l'eau (= solvant), utilisée pour éclaircir ou diluer la peinture lors de l'application et qui s'évapore au cours du temps de séchage (l'eau représente environ 15% du volume du tube).

.

Vert_Phtalo

"Vert Phtalo". 2009. Toute reproduction, totale ou partielle, est strictement interdite. Any (total or partial) reproduction of this picture is strictly forbidden.

Watercolour paints are made of pigment(s) suspended in a water-soluble vehicle. The common watercolour paint consists of 3 principal ingredients :

1. one or more pigments,

2. a vehicle that contains :

·         a binder, approximatively 65% of the vehicle. This substance holds the pigment in suspension and fixes the pigment to the painting surface. Originally (from the 16th to the 18th century) watercolour binders were sugars and/or hide glues, but since the 19th century the preferred binder is natural gum arabic or, in some brands, a synthetic glycol.

·         some additives = substances that alter the viscosity, durability or colour of the pigment and vehicle mixture. Among these additives the artist can find glycerin (a plasticizer that improves the plasticity of the paint and increases its drying time), honey or corn syrup (these humectants are hygroscopic, they help the paint to retain moisture), dextrin (used to ticken the paint and to give a homogen consitstency to all the colour ingredients) and other manufacturing additives (dispersants and fungicides).

·         a brightener, a highly refractive substance that adjusts or enhances the lightness or chroma of the finished colour.

3. and water (= solvent), used to thin or dilute the paint for application and that evaporates when the paint hardens or dries (about 15% of the tube’s volume).