"Solutions pour les mélanges de couleur : le secret des foncés transparents", voilà l'intitulé du stage proposé par Odette Feller ces 16 et 17 juillet. Une fausse croyance, pourtant répandue, consiste à penser que les foncés s'obtiennent en utilisant du noir (ou une Teinte Neutre, ou un Gris de Payne). Une autre erreur courante est de réutiliser le même pigment pour composer un foncé. Le résultat ? Un tableau terne, avec risques d'opacité ou de saturation.

Stage_OF200901

Les meules de foin. 16 x 23,5 cm. 2009. Toute reproduction, totale ou partielle, est strictement interdite. Any (total or partial) reproduction of this picture is strictly forbidden.

C'est ce que montre et démontre Odette Feller. Son propos théorique est illustré par de nombreux exemples et ensuite mis en pratique. La réussite des foncés s'obtient tout d'abord par un bon dosage de la quantité d'eau présente à la fois sur la feuille mais aussi sur le pinceau. Il convient également de monter dans la couleur plutôt que d'appliquer successivement des mélanges de nature identique. Le résultat est à la fois intense et lumineux.

Stage_OF200902

Terres d'Automne. 16 x 23,5 cm. 2009. Toute reproduction, totale ou partielle, est strictement interdite. Any (total or partial) reproduction of this picture is strictly forbidden.

Depuis de nombreuses années, Odette manie l'aquarelle avec passion, tirant parti des défauts mais aussi des qualités de ce médium tout en jouant sans retenue dans l'eau et les espaces libres qu'il lui offre. Elle applique la théorie de la couleur développée par son époux, Roland Palmaerts, et l'adapte à sa propre technique. Son talent de coloriste, sa maîtrise des mélanges et du négatif, nous offrent de superbes oeuvres, qui associent à la fois liberté de mouvement, de couleurs et de formes.

 


 

English version currently unavailable.