On me demande souvent quel type de palette j'utilise pour l'aquarelle. Ce choix est personnel et dépend d'où et comment l'artiste se plaît à travailler : en extérieur ou à l'atelier, à l'aide d'une palette de couleurs réduite ou non, à grande échelle ou au contraire sur de petits formats, en s'essayant à des techniques particulières ou mixtes (comme, par exemple, en associant aquarelle et acrylique).

Lorsque je commence à peindre, je choisis un nombre de couleurs limité afin de préserver l'harmonie du tableau. J'utilise une surface de travail suffisamment large pour me permettre de construire de riches jus colorés et de créer de nombreuses nuances et valeurs intermédiaires. Cette surface n'est nettoyée qu'une fois l'aquarelle terminée. De cette manière, je peux par exemple ajouter une ou plusieurs couleurs pures à mon mélange pour créer des foncés harmonieux. Un large plateau prévu pour les mélanges m'est donc nécessaire. Sur la photo ci-dessous, vous pouvez remarquer que le couvercle constitue une palette additionnelle, utile lorsque l'on travaille de grands formats.

watercolour_palette_aquarelle

People often ask me which kind of watercolour palette I do use. The palette's choice is always personal and depends on  where and how the artist likes to paint : working in "Plein Air" or in the studio, using a limited or a colourful palette, working large or in small areas, trying special techniques or mixing medias (as, f.g., watercolour and acrylic paints).

When I begin a painting, I choose a limited palette to preserve its colour harmony. I use a large working surface to work up big juicy washes and create various intermediary colours and values. I never clean it up until the work is finished. This way, I can still add pure colour to my mix and create harmonious darks, for example. This is why I need a large mixing area. On the picture above, you can see that the inside of the snap-off cover is an additionnal palette without divisions, so I can use it while painting at a large scale.